Chi Nei Tsang

QI NEI ZANG, massage énergétique des organes internes


Extrait du journal n°22 « L’ACTUALITE DE LA MEDECINE CHINOISE » mai 2014


MÉDECINE TAOÏSTE QI NEI ZANG:

massage énergétique des organes internes

Le massage QI NEI ZANG est sans doute une des dernières techniques médicales ancestrales qui soit véritablement taoïste, et qui vise à détoxiner profondément les viscères et les organes de l'organisme.

QI NEI ZANG signifie littéralement / Énergie – Interne-Organes.

C'est une technique à part entière qui consiste à ne plus travailler uniquement en superficie (Biao) mais en profondeur (Li) en cherchant à atteindre directement les viscères et les organes (Fu - Zang).

C’est un outil de la médecine traditionnelle chinoise qui permet une approche tout aussi intéressante, voire parfois bien supérieure, au massage thérapeutique chinois (Tuina) ou à l'acupuncture.

L'origine du QI NEI ZANG remonte à des milliers d'années et reste grâce au Maitre Taoiste Mantak Chia que cette technique nous a été détaillée, expliquée et enseignée depuis quelque temps.


ÉLIMINER LES TOXINES ET LES BLOCAGES DU CORPS

Les taoïstes ont mis en évidence la force particulière de chaque organe qui lui permet d'autoréguler les déséquilibres possibles sur le plan physique, émotionnel, mental et spirituel.

Cette force (ce QI interne) se matérialise dans la médecine taoïste sous la forme de vents internes qui vont balayer et nettoyer régulièrement l'organe pour en réguler sa physiologie. Une fois ce nettoyage effectué, les vents vont emprunter le méridien de l'organe pour tenter une sortie afin d'évacuer les toxines à l'extérieur du corps.

Dans l'hygiène de vie de tous les jours (et en particulier dans l'alimentation) les maitres diététiciens taoïstes expliquaient que ce sont les différentes saveurs des aliments qui vont être bénéfiques à certains organes ou au contraire lui nuire.

En fonction de ses mauvais comportements, chaque individu va plus ou moins accumuler des toxines dans son corps (tant sur le plan physique que sur le plan émotionnel).

Or, émotionnellement, à chaque organe correspondent aussi des émotions négatives qui Viennent le perturber plus spécifiquement.

Les grands maitres taoïstes avaient réussi à classifier toutes les émotions en fonction de leur impact dans chaque organe de notre corps. C'est ainsi que, petit à petit, émotion après émotion, l'organe perturbé va accumuler des émotions perverses et faire stagner l'énergie vitale qui ne va plus circuler correctement.

Les émotions négatives vont se trouver coincées, sans porte de sortie, sans évacuation, et vont se déplacer au niveau de l'abdomen, au sein même des intestins pour créer des amas qui vont se trans- former en nœuds.

Le QI NEI ZANG va donc consister à libérer les blocages internes en faisant circuler correctement le QI dans I 'abdomen et à travailler tout autour de notre tour de contrôle énergétique qu'est notre nombril.


LE NOMBRIL : UN CHAKRA, UNE PORTE

« Lorsque l'ombilic s'ouvre, les organes internes du corps peuvent interagir avec le ventre du ciel et de la terre » dicton chinois.

Le nombril est une porte d'entrée d'un Chakra mais aussi un point d'acupuncture : le 8e point du méridien RenMai.

Son nom est : ShenQue.

Cela peut se traduire de différentes façons: « Shen » représente l'esprit, le mental, la vitalité (comme Shen dans le nom ShenMen du 7e point du méridien du cœur) et « Que » la grande porte, la tour de guets.

ShenQue signifie donc « la tour de guet de l'esprit ». Le nombril est donc la porte principale du palais impérial par laquelle toute I 'énergie de la mère peut à la fois pénétrer dans l'embryon mais aussi par laquelle les perversités et toxines peuvent être évacuées.

« La région du nombril est considérée comme la résidence du Qi et du Shen qui tournoient tous deux continuellement au niveau énergétique et émergent de la région ombilicale, comme le mouvement de rotation des étoiles et des constellations autour de l'étoile polaire » Professeur Jerry Alan Johnson.

Le nombril va servir de pivot pour I 'entrée et la sortie du Qi.

Le massage QI NEI ZANG va travailler sur la zone ombilicale pour nettoyer le corps et les différents organes. Le Qi et le sang vont être mobilisés de manière à redonner du mouvement dans l'abdomen et désobstruer tous les nœuds, toutes les tensions.

En QI NEI ZANG, le nombril va donc constituer un élément fondamental dans le traitement. Il va permettre, à la fois une aide précieuse au diagnostic par une observation minutieuse de sa physionomie mais aussi une possibilité très subtile d'évacuation des tensions (des « mauvais vents internes »).

De plus, le nombril est la porte d'entrée du Dan Tian inférieur au niveau du ventre.

Pour les taoïstes, notre ventre constitue la majeure partie du Dan Tian inférieur que l'on nomme aussi la « mer du Qi (énergie Vitale de l'organisme) ou le « lieu où réside le Qi » ou encore la « source du Qi ». Le Dan Tian inférieur, dans la médecine taoïste, est la zone dans laquelle notre énergie la plus profonde, la plus pure, la plus essentielle est stockée.

Ce sont les différentes énergies des Reins qui ont leur base dans le Dan Tian inférieur avec le Qi du Rein Yin et le Qi du Rein Yang. L'énergie qui part du Dan Tian inférieur (Yuan Qi en médecine chinoise taoïste) part de nos Reins pour ensuite circuler dans notre corps et tous nos organes par l'intermédiaire des méridiens d'acupuncture et du triple réchauffeur.

Notre état de santé, notre forme physique globale dépend de la bonne circulation de Yuan Qi dans les différents organes. Le QI NEI ZANG va donc s'orienter spécifiquement sur I 'abdomen et donc directement en contact avec la Mer du QI » de notre organisme : le Dan Tian Inférieur.

Au centre du Dan Tian inférieur, le Nombril va servir d'émonctoire pour les vents mauvais internes.


LA PORTE DES VENTS

Le vent interne est un syndrome important de la médecine traditionnelle chinoise qui synthétise grand nombre de symptômes. Les taoïstes sont allés beaucoup plus loin que le seul syndrome de vent en considérant que chaque organe possède un ou plusieurs vents qui permettent d'éliminer les pervers tant physiologiques qu'émotionnels.

Lorsque la congestion physique ou émotionnelle d'un organe est trop forte, le vent peut se retrouver piégé, il n'arrive plus à sortir vers l'extérieur en empruntant le méridien de l'organe et vient stagner dans l'organisme.

Pour les taoïstes, ces vents pervers viennent alors s'installer dans l'abdomen et bloquent principalement toute la région ombilicale. Il est donc nécessaire de libérer I 'abdomen et d'ouvrir la porte des vents de manière à relancer une circulation correcte du Qi et du Sang dans tout l'organisme.

Le Qi Nei Zang possède de nombreuses techniques permettant l'élimination des vents pervers en travaillant au niveau du nombril mais aussi avec la respiration, la libération du diaphragme ainsi que de nombreuses techniques que le praticien va tout d'abord appliquer sur lui-même pour se préparer physiquement et émotionnellement.


TRAVAIL DU QI POUR LES PRATICIENS


QI GONG, RESPIRATION, SONS, SOURIRE INTÉRIEUR...

Un gros travail est demandé en amont pour que le praticien de QI NEI ZANG soit apte à intervenir sur un patient. L'utilisation de l'esprit, de la dimension spirituelle va nécessiter en gros une bonne circulation du Qi et du Sang du praticien.

Ce travail n'est pas voué à cumuler du Qi que l'on va distribuer au patient, en aucun cas!

Le bon travail du praticien est surtout destiné à le protéger et à faire en sorte qu'il ait suffisamment d'énergie et de force en lui-même pour travailler correctement et se libérer totalement de tous les blocages physiques et émotionnels possibles.

Libre d'une bonne circulation de son Qi et de son Sang dans ses organes internes, le praticien pourra alors se concentrer plus profondément sur l'esprit (le Shen) et sur la dimension spirituelle indispensable pour atteindre des résultats avec ses patients

C’est cette dimension spirituelle, cette capacité à sortir de l'intellect qui permettra au praticien de rayonner et de donner un maximum d'amour dans ses gestes et dans son traitement.

De nombreux exercices vont alors s'imposer: Le Qi Gong bien évidemment avec un gros travail sur sa respiration. Ensuite d'autres techniques utilisant les sons des organes internes, les couleurs et même le sourire intérieur en direction de chacun des organes seront une progression importante vers un nettoyage profond de son organisme.

L'hygiène de vie, les auto-massages, l'alimentation énergétique sont encore autant d'éléments de réflexion que le thérapeute devra petit à petit intégrer dans sa préparation.


QI NEI ZANG : LES TECHNIQUES

Comme toute pratique de massage, le QI NEI ZANG utilise un certain nombre d'outils intégrant des techniques de mains adaptées pour intervenir sur l'abdomen : sous les côtes ou autour du nombril

Des techniques de vagues permettront de libérer la zone intestinale en faisant énormément circuler le Qi et le Sang dans l'intestin grêle et le gros intestin. Des techniques très spécifiques seront utilisées pour désintoxiquer l'intestin grêle et le gros intestin qui constituent les deux viscères les plus importants à travailler en QI NEI ZANG. Ces deux organes devront être massés profondément pour les désincruster et les libérer de tous les blocages physiologiques qui amèneront aussi une libération émotionnelle.

Le gros intestin est aussi travaillé avec les techniques de vagues pour activer le péristaltisme.

Des massages en profondeur libèrent toutes les zones de tensions et de blocages possibles: de la valve iléo-cæcale en passant par le colon ascendant, transverse et descendant jusqu'au sigmoïde.

Un travail de libération des masses et de détente jusqu'à l'anus. L'intestin grêle revêt lui aussi une importance considérable tant il est susceptible de bloquer les émotions et de créer des tensions qui peuvent rejaillir ensuite sur tout le corps de l'individu. Des techniques particulières comme celle de la spirale ou encore les vagues les secousses, le pétrissage. .. vont dénouer les nœuds et faire circuler.


CONCLUSION

Le patient est malade à cause d'une stagnation de son Qi au niveau des organes internes, Le QI NEI ZANG va être un outil extraordinaire pour libérer les blocages profonds en laissant correctement circuler I 'énergie.

Dans un premier temps c'est dans le propre corps du praticien que cette énergie doit être libre et puissante pour pouvoir ensuite être communiquée au patient.

Le QI NEI ZANG est donc chemin inscrit directement dans le Dao qui permet au praticien de faire un énorme travail sur lui-même pour retrouver une hygiène de vie ct un fonctionnement fluide et libéré de tous les pervers du monde actuel. Il est ensuite possible d'établir un lien, une communication avec son patient pour travailler sur le Qi et sur la respiration en recherchant une fluidité du Qi dans les organes internes. La technique du QI NEI ZANG est importante mais c'est surtout dans la création d'une unité avec le patient etl dans l'échange mutuel de Qi que les vents malsains internes pourront être éliminés.

Jean-Marc Triboulet


Extrait du journal n°22 « L’ACTUALITE DE LA MEDECINE CHINOISE » mai 2014

Bibliographie; CHI NEI TSANG, tome 1 et 2 - Mantak CHIA

Guérir à partir de l'intérieur — Gilles MARIN –

Traité de QI GONG médical - Jerry Alan Johnson